Learning Show 2018 à Rennes – Synthèse de la learning expédition

Learning Show 2018
Nous partîmes à 4, direction Rennes pour une expédition dans le fabuleux monde du Learning Show, 2ème édition. Excités à l’idée de découvrir l’ambiance rennaise et d’apporter notre grain de sel toulousain, Monique, Cyrielle, Margo et moi-même préparèrent cette aventure en apportant dans notre sac de voyage le nécessaire : de la curiosité, de l’enthousiasme, de l’énergie et de la pédagogie 🙂 Allez, c’est parti pour le débrief !

Sommaire de la synthèse du Learning Show

Jour 1
Revivez les meilleurs moments du Tribunal des Générations Futures
Le procès « La formation digitale est-elle déjà morte ? » par Monique

Jour 2
Entreprise : la meilleure école de l’apprentissage de soi par Monique & Cyril
Avec Hortense et Raymond, vous en apprendrez de belles !
Les neurosciences au service de l’apprentissage par Cyrielle
L’apprentissage par les pairs par Cyrielle & Cyril
Le storytelling au service de la formation digitale par Monique & Margo

– Jour 1 –
Dans l’écrin du magnifique Opéra de Rennes, un tribunal un peu spécial, Le Tribunal pour les Générations Futures, conférence-spectacle créée par Usbek & Rica, a pris ses quartiers pour faire le procès d’un tout-jeune protagoniste n’ayant pas encore atteint l’âge de la majorité maturité, la formation digitale. Retour sur 2 heures de passionnants passe d’armes entre les détracteurs et les promoteurs. Alors, la formation digitale est-elle vraiment morte ?

Et bien non, elle n’est pas morte ! Après 2 heures d’un procès haletant, où la procureur et l’avocat n’ont eu de cesse de pousser chaque témoin dans leurs retranchements, le verdict est tombé : la formation digitale n’est pas morte.

Le président, très en verve, présenta le cadre du procès et les acteurs de la défense (avocat) et du Ministère Public (procureur), avant de faire entrer les témoins, experts de la formation digitale ou de la transformation pédagogique.

Ce tribunal réservait bien des surprises. Notamment, une actrice, bien cachée dans sa loge, qui a donné sa vision toute personnelle ( et toute créative) des débats animés qui se jouaient sur la scène.

Olivier Gauvin (directeur de l’offre formations d’Opcalia), Svenia Busson (fondatrice d’Edtech Tours),  Thibault Galy-Dejean (Responsable pôle Edtech chez LeroyMerlin) et Emmanuel Davidenkoff (journaliste spécialiste des questions d’éducation) ont donc tour à tour répondu aux questions acérées de la procureur et de l’avocat, qui n’ont eu de cesse de pousser les témoins dans leurs retranchements.

Je ne saurais vous résumer en quelques lignes avec la plus grande précision de grandes argumentations, des belles histoires (dixit la procureur), des injonctions du président, des références politiques toujours glissées finement….

Quelques tweets pour que ceux qui n’étaient pas présents puissent capter la quintessence des débats (scrollez vers le bas, le dernier est collector:-)) :

La formation est-elle déjà morte ? L’essentiel à retenir par Monique

La synthèse en 140 caractères (ou presque) 
Dans un lieu magique tout en velours rouge et dorure (Opéra de Rennes), ce tribunal à grands renforts de robes noires et effets de manches nous a fait rire mais aussi nous interroger : La formation digitale est-elle morte ? Hum … pas si simple.

Ce que j’ai aimé 
Le jeu et la complicité des 3 principaux protagonistes :  je cite Jérôme Cohen, Vincent Edin et Rosalie Salaun, formidables!

Ce que j’ai retenu

  • Le digital sans projet n’a pas de sens
  • L’investissement digital commence avant le jour J, (jour de la formation) et pèse parfois (trop) lourd, les coûts d’investissements sont massivement supportés par les OF.
  • Les outils digitaux sont multiples et n’ont pas fini de se démultiplier, on ne pourra pas faire un choix unique.
  • Toutes les données que nous collectons (Big data) peuvent servir intelligemment les apprentissages.
  • Voici le petit lexique des gros mots de la soirée : disruption, paradigme, adaptive learning, Live streaming, predictive learning

Ma traduction préférée 
disruption = chamboule tout

Et pour conclure, le verdict du président : Le digital learning est mort mais le learning avec le digital est né !

– Jour 2 –

Entreprise : la meilleure école pour l’apprentissage de soi par Cyril & Monique

Animé par LESHIFT Karine Sabatier

La synthèse en 140 caractères (ou presque)
Une immersion dans l’approche effectuale mis en exergue avec les 5 principes clés et une expérimentation collective des plus ludique

Ce que j’ai aimé
Le Marshmallow Challenge, un exercice pratique (dans tous les sens du terme) pour comprendre l’effectuation

Ce que j’ai retenu
Fais avec les moyens dont tu disposes et jette toi à l’eau !

Quelques références que cet atelier m’a donné envie de lire/relire
Antonio Damasio, Saras Sarasvathy, Philippe Silberzahn.

Pour aller plus loin

Avec Hortense & Raymond, vous en apprendrez de belles….

Sur cet atelier, nous ne pouvons clairement pas être objectif, nous l’avons animé !

La synthèse en 140 caractères (ou presque)
Un atelier où l’on se transforme en pâtissier (Hortense) ou responsable des achats de cacao (Raymond) pour préparer une « amazing » mise en scène destiné à présenter les bonbons français à New York !

Ce que nous avons aimé 
La connexion entre les participants pour créer en 15 minutes une photo 360° et le plaisir de partager un moment d’émotions et d’imaginaire avec les participants.

Ce que nous avons retenu 
Qu’il faut toujours prévoir une panne de wifi 🙂 …. Et que la réussite d’un atelier tient autant à la qualité des animateurs qu’à celle des participants. Merci à tous !

Pour aller plus loin
Vous souhaitez accéder à la recette pédagogique de cet atelier ?

Accéder à la fiche pédagogique

Les neurosciences au service de l’apprentissage par Cyrielle

La synthèse en 140 caractères (ou presque)
Un atelier ou on apprend les clés des neurosciences avec Aurélie Van Dijk de CSP FORMATION
Des idées fausses que l’on se fait au cas pratiques, un atelier ludique et participatif ou 80 participants ont fait tourné leur neurones

Ce que j’ai aimé 
Retenir les 5 clés des neurosciences par des petits jeux ludiques :

  • Clé n°1 : Créer de nouvelles connexions/associations (nous faire retenir des images et des mots)
  • Clé n°2 : Répéter (j’ai appris le mot axolotl ! savez-vous ce que c’est qu’un axolotl ?)
  • Clé n°3 : Attention à l’attention ! (Tellement attentif par l’exercice, nous en avons oublié qu’un gorille traversait l’image !)
  • Clé n°4 : Faire vivre des émotions (Maurice, tu pousses le bouchon un peu trop loin, la pub culte de Chocossuisse)
  • Clé n°5 : Imiter (ou comment apprendre à faire un nœud d’écharpe en 2 minutes)

Ce que j’ai retenu 
De nouveaux neurones sont créés toute notre vie et l’apprentissage permet de les solliciter, c’est un exercice de tous les jours stimulé par l’activité physique, alors continuons de nous agiter !

L’apprentissage par les pairs (We are peers- Diane Lenne) par Cyrielle & Cyril

La synthèse en 140 caractères (ou presque)
Un atelier pour découvrir et mettre en place l’apprentissage entre pairs grâce à l’appli wap.live

Ce que j’ai aimé
La mise en connexion des points communs de chacun, ce qui permet d’établir des groupes d’échanges rapidement.
La méthodologie très efficiente qui permet de créer des groupes thématiques en quelques minutes

Ce que j’ai retenu
On peut produire du contenu de formation avec cette méthode en 2h de brainstorming !

Le storytelling au service de la formation digitale par Monique et Margo

Animé par : Anna Beliaff et Gabrielle Mirallie (Artips)

La synthèse en 140 caractères (ou presque) 
N’importe quel sujet même le plus austère peut être traité avec légèreté et devenir ainsi attractif et mémorable.

Ce que j’ai aimé
La plongée immédiate dans un exercice pratique avant toute explication ou leçon. Un véritable atelier où l’on a appris en faisant, un bel exemple de Learning by doing.

Ce que j’ai retenu 
les 10 commandements pour rendre un texte plus “sexy”

1. Concision

2. Fil rouge à suivre jusqu’au bout

3. Incarnation : une bonne anecdote est toujours incarnée par un personnage q

4. Tu n’embrouilleras pas le lecteur
Donc, ne pas multiplier, les personnages, les lieux

5. Accessible tu resteras
Si on cite des personnages il faut les présenter, des concepts il faut les expliquer

6. Un ton chaleureux tu adapteras
Choisir un style de langage qui créer de la proximité

7. De l’émotion tu créeras
Raconter une histoire par la petite histoire, toucher le lecteur

8. La structure tu travailleras
La métaphore du burger : commencer par le croustillant qui donne envie, mettre au centre un bon gros morceau très appétissant et répartir par petites touches les ingrédients les moins agréables puis terminer par un autre morceau croustillant.

9. L’attention tu relanceras
Poser des questions régulièrement, interpeller le lecteur plusieurs fois

10. Au sérieux tu ne seras pas forcément tenu
Phrase drôle, pointe d’humour  pour s’abonner à une newsletter décalée et apprenante !

Voilà, c’est fini !  

Enfin presque, il nous reste à remercier toute l’organisation du Learning Show pour avoir donné vie à cette riche expédition. Une mention spéciale à Laurent Le Corre, notre ange gardien depuis plusieurs mois, qui nous a accompagné dans la réussite de notre Atelier. Et merci à tous les participants, à ceux avec qui nous avons échangé quelques mots, à tous les Hortense et tous les Raymond qui se reconnaîtront, à Rennes pour son magnifique couvent, à GRDF pour son intervention rapide,  à Madame Météo pour son soleil éclatant….

2018-10-22T16:37:12+00:00 Event|